Colloque Les juifs et la nation – Janvier 2015

 

Les juifs et la nation au Moyen Âge

Colloque international

Société des Etudes Juives – Université de Cergy-Pontoise – Nouvelle Gallia judaica

21 et 22 janvier 2015

Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75 006 Paris

**

Les sources latines et hébraïques, issues de l’exégèse, de la polémique, des chroniques, des législations ecclésiastiques et laïques, de la jurisprudence juive et non-juive, et des archives notariales et judiciaires, dévoilent incidemment un lexique de termes relatifs à la « nation ». Ces termes, faisant référence à une origine géographique, religieuse et culturelle commune, puisés aussi dans le répertoire politique et institutionnel, autorisent une enquête historique sauve de toute téléologie et de tout anachronisme. Les spécialistes d’histoire des juifs au Moyen Âge se demanderont, à partir d’un champ lexical préalablement défini et analysé, si les juifs médiévaux avaient la conscience et la volonté de constituer une natio ou léoum, dont il conviendra de saisir l’acception. À partir de la construction théorique d’une « nation » juive, quelle réalité vécue émerge de la documentation médiévale ? En outre, que révèlent les termes latins de natio, populus et stirps notamment, de la conception d’une « nation » des juifs au sein de la société majoritaire ? À partir de ces questions, plusieurs thèmes pourront être envisagés : les Juifs dans la cité, les juifs dans l’exégèse, le rapport à la terre sainte et la question de la solidarité en diaspora.

Programme

Mercredi 21 janvier 2015, Amphi 35.

9h30 : Introduction du colloque par Juliette Sibon et Claire Soussen

10h 15 : Première session : Les fondements bibliques de la « nation juive »

Présidence : Michel Zimmermann

10h20 : Sylvie Anne Goldberg, EHESS

« Des shé’érit Yisrael (les restes d’Israël) à la qehilah qedusha (sainte communauté) : la formation de la nation juive dans l’Europe chrétienne latine ».

11h00 : Maurice Kriegel, EHESS

« La notion de « nation » dans le discours de l’exégèse biblique ».

11h45 : Pause

12h15 : Deuxième session : Perceptions et définitions de la nation par les juifs médiévaux

Présidence : Sylvie Anne Goldberg

12h20 : Israël Yuval, Université hébraïque de Jérusalem

« “Israël” et “Juif ” : mythe, réalité historique et messianique au Moyen Âge ».

13h00 : Déjeuner

14h00 : Judith Olszowy-Schlanger, EPHE

« Israël et les Nations du monde dans les actes juridiques hébraïques médiévaux ».

14h45 : Pierre Savy, Université de Marne-la-Vallée

« Entre peuple et communauté : une nation juive d’Italie au XVe siècle ? ».

15h30 : Pause

16h : Mauro Perani, Université de Bologne

« L’évolution du concept de la « Nation juive » parmi les Juifs italiens, du Moyen Âge au XIXe siècle ».

16h45 : Robert Chazan, Université de New York (NYU)

« Jewish Self-Perceptions as an Identifiable People/Nationality ».

Jeudi 22 janvier 2015, salle 40.

9h30 : Troisième session : les formes de l’insertion sociale ou la « nation juive » reconnue par les chrétiens

Présidence : Adeline Rucquoi

9h35 : Céline Martin, Université de Bordeaux 3

« Les juifs wisigothiques, un peuple hérétique ».

10h15 : Claude Denjean, Université de Perpignan

« Universitas et natio. La fides des habitants juifs dans les villes ibériques à la fin du Moyen Âge ».

11h00 : Danièle Sansy, Université du Havre,

« Les juifs dans l’espace public au Moyen Âge ».

11h45 Pause

12h15 : Quatrième session : Les « nations juives » dans l’Occident médiéval et moderne

Présidence : Claude Denjean

12h20 : Adeline Rucquoi, CNRS, « Les juifs dans les écrits castillans : peuple, genre ou nation ? ».

13h : Déjeuner

14h00 : Natalia Muchnik, EHESS

« De la nación à la Nação. Judéoconvers et juifs en terre ibérique (XVIe-XVIIe siècles) ».

14h45 : Daniel Tollet, IRER Paris IV

« La lente constitution d’une nation juive dans la Pologne médiévale ».

15h30 : Ram ben Shalom, Université Hébraïque de Jérusalem

« « Translatio Andalusiae »: Constructing Local Jewish Identity in Provence ».

16h15 : Pause

16h45 : Conclusions par Colette Beaune